Le festival festival de cinéma «La Seconde Guerre mondiale dans l’objectif» s'est clôturé par la projection du film "Le Tigre blanc"

Compressed file

6 films sur la Grande Guerre patriotique ont été projetés pendant une semaine et demie, dans le cadre  du Festival organisé par le Centre russe à Bruxelles avec les Ambassades de la Fédération de Russie et de la République du Bélarus.

Compressed file

S'adressant aux visiteurs, Vera Bunina, responsable du CCSR, a rappelé les films choisis pour participer au festival. Ce sont à la fois les classiques célèbres des années soviétiques, par exemple, «Quand passent les cigognes» avec le jeune Alexei Batalov, ainsi que des film contemporains, tels que «En août 44...» et "Le Tigre blanc". De plus, ces jours-ci, une exposition d'affiches de la Seconde Guerre mondiale a été présentée au CCSR, ce qui a permis une immersion plus profonde dans l'atmosphère de ces années.

Compressed file

Dans son discours, l'ambassadeur de la République du Bélarus, Alexander Mikhnevich, a déclaré que le festival était un succès. Beaucoup de gens qui ne parlent pas russe sont venus regarder le cinéma russo-biélorusse sur la guerre. Et après les séances, ils ont posé des questions, dont les réponses semblent si simples pour les Russes et les Biélorusses, mais qui ne sont  si simples pour les Européens. Et maintenant, à une époque quand les tentatives de réécriture de l'histoire ne sont pas rares, selon l'ambassadeur, il est très important que tout le monde puisse voir ces films.

Compressed file

À son tour, le ministre-conseiller de l’Ambassade de Russie en Belgique, Dmitry Borodin, a parlé du film qui a fermé le festival – «Le Tigre blanc» de Karen Shakhnazarov. C'est un film d'avertissement sur les dangers de la guerre, sur son fantôme, qui ne peut être complètement détruit.

Vous pouvez partager votre opinion sur le festival ici.