A Bruxelles, les participants de la Dictée totale ont pu évaluer leurs compétences en rédaction

sous la dictée de Vadim Glouskere

Le 17 octobre, le Centre culturel et scientifique de Russie à Bruxelles a organisé la Totalny Diktant (Dictée totale) afin que les apprentis de la langue russe et les locuteurs natifs évaluent leurs compétences rédactionnelles en langue russe. Pendant une heure, l'alphabet cyrillique est devenu pour eux le seul alphabet à connaître, et la question principale était de savoir comment le sens définit l'orthographe d'un mot.

Compressed file

En Belgique, c'est uniquement le Centre culturel russe qui a accueilli la Dictée totale. La directrice du Centre, Vera Bunina, a accueilli le public et partagé son expérience de l'enseignement : « Le format de la Dictée permet une évaluation pertinente des connaissances linguistiques de chacun », a-t-elle déclaré.

Vadim Glouskere, chroniqueur et directeur du bureau de représentation européen de la chaîne télévisée NTV, a joué le rôle de « dictateur », c'est-à-dire de lecteur de dictée. Et bien que l'auteur - l'écrivain Andreï Gelassimov a assuré dans son allocution que le texte qu'il a écrit n'était pas compliqué - selon Glouskere, nombreux fûrent les passages qui demandaient mûre réflexion.

Compressed file

Les participants de la Dictée ont rédigé un texte au sujet de Konstantine Tsiolkovsky. Andreï Gelassimov a choisi un sujet lié à l'intérêt global pour l'espace et à la motivation personnelle d'une personne à explorer, découvrir et approfondir ses connaissances.

En raison de la pandémie, la Dictée totale s'est déroulée sous deux formats : hors ligne et en ligne, sur le site officiel l'organisme en charge de la mise en place de la Dictée, afin que tout le monde puisse y participer. Les résultats de la Dictée seront rendus publics dans un bureau privé, les récompenses des meilleurs d'entre vous seront remises personnellement au Centre culturel et scientifique de Russie à Bruxelles.

L'initiative de la Dictée totale est née à Novossibirsk, en 2004, dans le club des étudiants. En 2020, plus de 80 pays ont participé à l'action.

Andreï Gelassimov, auteur contemporain russe, a publié 36 livres, dont « La soif », « L'attraction du ciel », « L'année du mensonge » et bien d'autres.

https://www.youtube.com/watch?v=oQjjtrmAgAI&feature=emb_err_woyt