Le premier documentaire consacré à l’émigration russe en Belgique a été diffusé à Bruxelles

Il a été réalisé par le Centre culturel et scientifique de Russie à Bruxelles

Le soir du 25 novembre 2020, un grand événement a eu lieu sur la plateforme virtuelle du Centre culturel et scientifique de Russie à Bruxelles. Deux expositions et une avant-première, consacrées au centenaire de l’Exode russe de 1920, ont été présentées en une seule soirée !  

L’événement a débuté avec deux expositions de photographie documentaire : « Exode russe : Sébastopol - Crimée 1920 » et « Exode russe, la Tragédie et la Grandeur. 1920-2020 ». 

L’exposition « Exode Russe : Sébastopol - Crimée 1920 » était dédiée à la flotte russe et à l’évacuation de Sébastopol par l’Armée blanche en 1920. Elle a été présentée par Vadim Prokopenkov, coordinateur du projet historique et commémoratif « Exode russe », et président de l’association « Sébastopol, la Tauride ».  

L’armée du Général Wrangel quitta la Crimée avec des dizaines de bateaux de la flotte de la mer Noire. Ils sont partis pour la Turquie, la Grèce, la Tunisie, et vers d’autres pays. En 1924, après la reconnaissance officielle de l’URSS par la France, l’escadre russe a été officiellement dissoute.  

L’exposition « Exode russe, la Tragédie et la Grandeur. 1920-2020 » a été présentée par Nikita Kouznetsov, expert du département du patrimoine historique et miliaire « Maison des études de la diaspora russe Alexandre Soljenitsyne », et docteur en histoire. Il a souligné que des documents d’archives inédits, des photographies, ainsi que des documents consacrés à la Crimée et au Primorié, deux lieux emblématiques de l’émigration russe, ont été présentés lors de l’exposition.  

L’exposition a pu donner une image claire de l’Exode russe et de ses protagonistes grâce à sa collection importante de documents d’archives rares : des ordres officiels, des lettres, des listes du personnel, des journaux de bords, des cartes maritimes du XXe siècle, et les journaux personnels des généraux qui ont participé à l’évacuation de la Crimée. 

La soirée s’est terminée avec l’avant-première du documentaire « L’Exode russe, de Sébastopol à Bruxelles », réalisé par le Centre culturel et scientifique de Russie à Bruxelles. C’est le premier documentaire qui retrace le destin des émigrants russes du début du XXe siècle qui ont trouvé refuge en Belgique. Tout le monde ne le sait pas, mais ce petit pays s’est révélé très important pour l’émigration russe.  

Cent ans après ces événements tragiques, nous essayons de comprendre l’histoire de l’émigration russe en Belgique, de comprendre comment ces personnes qui ont quitté leur pays sont arrivées ici, comment elles ont été accueillies et ce qu’elles sont devenues. Formaient-ils une communauté soudée, ou voulaient-ils s’intégrer dans ce pays qui les accueillait ? Ont-ils pu préserver leur tradition, leur culture et leur langue, ou se sont-ils fondus parmi les Européens et ont oublié leur passé en Russie ?  Quelles relations entretenaient les Russes avec les Belges, et que peut apporter l’expérience de cette interaction aujourd’hui ?   

Pour connaître les réponses à ces questions, regardez le film du Centre de Russie à Bruxelles, qui vous expliquera comment s’est déroulé l’Exode russe et les épreuves traversées par les émigrés qui ont décidé de quitter la Russie en novembre 1920. 

https://www.youtube.com/watch?v=pMlhvYbsdFk&feature=emb_logo